Comprendre le rôle de l’insuline pour perdre du poids

scale-403585_640Quand on commence ou qu’on pratique depuis un certain temps la course à pied, il y a souvent un point commun, le poids. Soit l’on désire perdre du poids grâce à la course à pieds ou soit on souhaite se maintenir à un poids donné pour se sentir bien dans sa pratique de la course à pieds.
Tout kilo en trop doit être porté sur chaque kilomètre !

Mais au final, à quoi se résume une perte du poids ou de pas en reprendre ? En fait c’est tout simple, il « suffit » de créer un déficit calorique donc, manger moins que ce que votre corps exige. C’est sur ce principe que repose tous les régimes mais en réalité, il ne faut pas faire de régime pour perdre du poids …. à long terme. Un régime provoque bien un déficit calorique mais souvent il est très difficile à respecter car il va faire appel à un déficit trop important pour être suivit plusieurs mois/années. Dès la reprise d’une alimentation « normale » (j’entends par là, comme avant le régime). Les kilos perdus sont repris et sans doute avec quelques kilos de plus en cadeaux !
Il ne faut donc pas faire de régime, mais un rééquilibrage alimentaire. Il est donc nécessaire d’apprendre à bien manger. De faire de votre corps un allié et non d’essayer de le combattre. Car sinon, les mauvaises habitudes alimentaires vont refaire surface.

Notre corps est, génétiquement, toujours programmé pour qu’on puisse vivre en pleine nature, où les êtres humains doivent chasser, cueillir, se donner du mal en résumé, pour pourvoir se nourrir et où les épisodes de disette n’étaient pas rare. Notre corps est prévu pour stocker afin d’avoir des réserves quand la nourriture se fait plus rare.
Mais de nos jours, il y a une surabondance de nourriture et l’activité physique est somme toute sommaire derrière un bureau. La grande majorité des gens vont avoir un surplus calorifique et une activité physique très réduite. On ne peut que grossir aux fils des années, on peut facilement gagner 10 kilos en dix ans.

Depuis plusieurs décennies, les recommandations des organismes de santé diabolisent le gras mais trop souvent laissent de coté le sucré.
Pourtant essayer de boire un verre d’huile, vous serez vite dégoutté, le corps sait réagir mais faites l’expérience avec une boisson ou un aliment sucré, c’est le contraire qui se produit, on a plutôt envie d’en reprendre.
C’est tout simple, c’est fait exprès ! cela permet au corps d’obtenir de l’énergie rapidement utilisable.

Ce qui est une bonne chose si vous avez fait une activité physique, car cela permet de remplir le stock de glucide, dans les muscles (glycogène) et dans le foie, mais ces réserves sont assez limitées.
Avec un régime alimentaire très riche en sucre, tout sucre restant va rester dans le sang et donc augmenter la glycémie (Taux de glucose dans le sang). Intervient alors une hormone, l’insuline, secrétée par le pancréas.
Mais l’insuline est une hormone de stockage, le glucose en trop est transformé en lipide pour pouvoir être stocké. On fabrique « du gras ». Mécanisme salutaire pour une question de survie quand la nourriture venait a manquer.

Mais il y a 2 problèmes qui se posent avec notre alimentation moderne trop riche en sucre.

Premier problème :  Aux fils des années, notre corps va devoir produire plus d’insulines pour garder le même effet, on parle alors de résistance à l’insuline. L’insuline ne fera plus son travail, c’est à dire diminuer la taux de glucose dans le sang. Cela va provoquer un diabète et toutes les complications qui en découlent.

Deuxième problème : Contrairement au premier, celui ci est à court terme. L’insuline fait son travail, votre glycémie descend et provoque une pseudo hypoglycémie. Vous avez une envie de manger du sucré 2-3 heures plus tard. Un vrai cercle vicieux.
De plus, notre alimentation est remplis de sucre et le plus souvent caché. Surtout dans les plats préparés, sans oublier les féculents et les sodas. Regarder par curiosité l’étiquette d’un paquet de jambon. Vous avez de très grandes chances de trouver du dextrose. Il s’agit de sucre ! (Du sucre dans de la viande !)

Pour éviter cette montagne russe du taux de sucre dans le sang, qui aura raison de la plus forte volonté, par une envie de sucre environs toutes les 3 heures. Il est nécessaire de limiter votre consommation de glucose. Pour cela, il faut au moins dans un premier temps à défaut de le supprimer, d’en réduire sa consommation et de privilégier les aliments avec un index glycémique bas.

Les aliments avec un index glycémique bas, bien que contenant du sucre, ne vont pas déclencher une sécrétion d’insuline et donc pas de risque de fringale au milieu de la matinée ou de l’après-midi.

Évitez les céréales (pains blanc) sinon préférez les céréales complètes (elles ont un index glycémique moindre). Si possible, ne consommez des féculents (Riz, pâtes, pomme de terre) que les jours où vous pratiquez une activité physique. Remplacez les féculents par des légumes. Si vous n’arrivez pas à vous passer de féculents (il est très difficile de se déshabituer du gout sucré), réduisez votre portion de féculent en la complétant avec des légumes.
Essayez aussi de ne pas sucrer votre café ou votre thé et de ne plus boire de soda (y compris light).

Avec ces simples petits changements, vous allez bénéficier en plus d’un effet de levier, vous réduirez votre ration calorique (les féculents et céréales sont très caloriques) et surtout vous n’aurez plus de fringales dues à l’insuline et donc vous aurez plus envie de grignoter entre les repas. Il est plus facile de réussir à manger moins et correctement sur la durée si vous n’avez pas à utiliser votre volonté pour résister.

Essayez pendant une semaine d’appliquer ces principes. Je vous demande pas de me croire sur parole mais d’être un bon septique. Ne dites pas, non cela ne fonctionnera pas, essayez une semaine, c’est vraiment pas long, et cela peut changer votre perception par rapport à la nourriture, cela serait vraiment dommage de passer à coté.

Écrivez moi dans les commentaires ci dessous si vous tentez l’aventure, et si non, qu’est ce qui vous bloque ?
Pour les bons septiques, dont je suis sur que vous en faites parti 🙂 , revenez-nous faire partager votre expérience et vos résultats :o)

Merci d'avoir lu cet article. 
Pour aller plus loin vous pouvez recevoir gratuitement ma vidéo  
"Comment bien débuter la course à pied "

Dites-moi juste à quelle adresse je dois vous envoyer la vidéo
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les 7 Secrets de la Course à Pied

Recevez gratuitement mon livre "Les 7 Secrets de la Course à Pied"
Vous y découvrirez en autre :

  • Comment bien débuter !
  • Comment ne pas se blesser !
  • Comment progresser !

Les 7 Secrets de la Course à Pied

Recevez gratuitement mon livre "Les 7 Secrets de la Course à Pied"
Vous y découvrirez en autre :

  • Comment bien débuter !
  • Comment ne pas se blesser !
  • Comment progresser !