Le Marathon du Mont-Blanc 2013

parcours-marathon-cross-MB-2013Le Marathon du Mont-Blanc, sous ce nom, le week-end du 28 au 30 juin 2013 se déroulera dans la vallée de Chamonix 6 courses.

1 ère édition du 80KM du Mont-Blanc
Trail en semi-autonomie. Distance de 80 km assortie d’un dénivelé positif et négatif de 6000 mètres. Limité à 700 coureurs.

Le 11 ème Marathon du Mont-Blanc
Trail en semi-autonomie. Distance de 42.195 km assortie d’un dénivelé positif de 2511 mètres, d’un dénivelé négatif de 1490 mètres. Limité à 2000 coureurs.

Le 35 ème Cross du Mont-Blanc
Trail Court en semi-autonomie. Distance de 23 km avec un dénivelé positif de 1454 mètres et un dénivelé négatif de 474 mètres. Limité à 1500 coureurs.

Le 3 ème KM Vertical
Course organisée sous forme d’un contre la montre. Distance de 3,8 km assortie d’un dénivelé de 1000 mètres positif. Limité à 400 coureurs.

Le 10 ème 10 KM  du Mont-Blanc
Course nature. Distance de 10 km sur le tracé des pistes de ski de fond, accessible à tous les coureurs quel que soit leur niveau. Limité à 800 coureurs.

Mini CrossS du Mont-Blanc
Parcours de 800 m à 3 km destiné aux enfants se déroulant dans le bois du Bouchet.

Une nouveauté cette année,  80 Km du Mont-Blanc
Le départ de cette nouvelle course aura lieu le vendredi 28 juin 2013 à 4 h 00 du matin depuis le centre de Chamonix-Mont-Blanc.
Autre nouveauté : le Marathon du Mont-Blanc et le KM Vertical compteront pour les Skyrunner® World Series 2013 (Coupe du monde de Skyrunning)

Qu’est ce que le Skyrunning ?
Le Skyrunning, regroupe les disciplines (Skymarathon, l’ultra Skymarathon, la SkyRace, Le Vertical Kilometer) de la course en montagne qui se caractérisent par une notion d’altitude. Les épreuves doivent à minima passer au moins une fois la barre des 2 000 mètres d’altitude, où la difficulté de progression ne dépasse pas le grade II° de l’escalade et l’inclinaison n’est pas supérieur 40%. Les bâtons de ski et les mains peuvent être utilisés pour aider à la progression.

pour plus d’informations  : www.skyrunning.com

De juin à septembre 2013,  12 000 coureurs parcourront les chemins entre : le Marathon du Mont-Blanc, The North Face® Ultra-Trail du Mont-Blanc® et le Trail des Aiguilles Rouges.
Cette année encore, l’ensemble de ces courses affiche complet, er rassemble 6 000 coureurs de 50 nationalités, venus des 5 continents et 300 bénévoles.

Découvrons plus en détails chaque épreuve

 

Le 80 Km du Mont-Blanc

La nouveauté de la saison 2013
Après un départ matinal (4 h 00) du centre ville de Chamonix-Mont-Blanc, les coureurs s’élèvent de nuit directement jusqu’au refuge de Bellachat (2 276 mètres) où le soleil darde ses rayons sur le sommet du Mont-Blanc.

Après un cours répit, les trailers laissent le sommet du Brévent (2 525 mètres) pour redescendre à Planpraz (1er ravitaillement). Au coeur de la réserve naturelle des Aiguilles Rouges, un sentier mène à la Flégère puis au chalet des Chéserys avant de descendre au col des Montets via la Tête au Vent.

Le hameau du Buet (1 330 mètres) marque le début d’une longue boucle très technique avec en guise d’apéritif l’entrée dans le vallon de Tré les Eaux, puis l’exigeante montée vers le col du Corbeau (2 602 mètres).

C’est peut-être dans un peu de neige que les coureurs vont pénétrer sur le territoire helvétique et gagner le col de la Terrasse (2 643 mètres) après avoir longé un lac englacé. Au coeur de ce monde minéral, la descente sur le barrage d’Emosson nécessite la plus grande attention sur les derniers névés.

Les alpages de La Loriaz permettent de relâcher les muscles après plus de 50 km d’effort. Mais le repos sera de courte durée car dès Vallorcine (1 260 mètres) franchi, l’ascension de l’aiguillette des Posettes tend à nouveau les mollets et sollicite le cardio !

Face au Mont-Blanc la descente le long de l’arête oblige les trailers à la plus grande prudence pour franchir les nombreuses marches et atteindre enfin le village du Tour puis celui d’Argentière (1 260 mètres).

Pour redescendre en direction de Chamonix, les coureurs empruntent en sens inverse le parcours du Marathon le long du balcon Nord de la vallée.
La dernière difficulté apparait : la montée au Signal (2 200 mètres) en passant par l’un des attraits touristiques les plus connus de Chamonix, la Mer de Glace. Un dernier balcon au pied des Aiguilles des Grands Charmoz, de Blaitière et du Fou conduit enfin les coureurs au refuge du Plan de l’Aiguille (2 200 mètres), surplombant la vallée de l’Arve. 1 200 mètres de dénivelé plus bas, la ligne d’arrivée accueillera les finishers…

Mise a jour du 21 juin 2013 : Modification du parcours du 80 Km du Mont-Blanc

Fiche technique du 80KM du Mont-Blanc
Départ : vendredi 28 juin, 4h du matin
Dénivelés positifs et négatifs : 6 000 mètres
Temps maximal : 24h
Nombre de coureurs : 700 maximum
Ravitaillements : 4 ravitaillements complets et 5 ravitaillements liquides
3 points comptant pour l’UTMB®
Matériel obligatoire : Gobelet, réserve d’eau d’un litre minimum, veste imperméable, couverture de survie, sifflet, bande élastique adhésive, téléphone portable en état de marche, pantalon ou collant ou combiné corsaire + booster, lampe frontale en état de marche avec piles de rechange, casquette ou bandana, réserve alimentaire.

 

Le marathon du Mont-Blanc

Après un départ du centre de Chamonix (1 035 mètres), c’est la montée vers la haute vallée de l’Arve en passant par le hameau du Lavancher pour atteindre Argentière (1 250 mètres).

Direction le Planet, et à travers champs le parcours rejoint le sentier du balcon nord avant de redescendre en direction de Montroc. Tré-le-Champ puis c’est le Col des Montets (1 461 mètres) au coeur de la réserve naturelle des Aiguilles Rouges.

Par le chemin des Diligences, les coureurs traversent le hameau du Buet avant de rejoindre Vallorcine (1260 mètres) niché au fond de sa vallée à la frontière Suisse.

Commence alors la progression vers l’aiguillette des Posettes (2200 mètres). Les efforts sont récompensés par un panorama somptueux sur le massif du Mont-Blanc et la vallée de Chamonix. Face à l’Aiguille et au glacier du Tour, le chemin redescend en suivant la crête des Frêtes. Après quelques passages techniques jusqu’au village du Tour (1 453 mètres), retour au calme sur le chemin qui longe le torrent du Bisme et qui conduit jusqu’à Montroc (1 382 mètres).

Les coureurs traversent les hameaux des Frasserands et de Tré-le-Champ avant de rejoindre le sentier historique du Cross du Mont-Blanc, au coeur du massif des Aiguilles Rouges, face à toute la chaine. Le chemin s’élève jusqu’à la Flégère (1 875 mètres). Après une traversée vers la belle combe de la Charlanon (1812 mètres), une petite montée douce invite chacun à regarder le paysage. Puis la pente s’intensifie avant l’arrivée à Planpraz (2 050 mètres) station intermédiaire du Brévent, qui offre l’un des plus beaux points de vue sur le Mont Blanc.

Fiche technique du Marathon du Mont-Blanc :
Départ : dimanche 30 juin, 7 h 00
Distance : 42 km 
Dénivelés : 2 511 mètres D+, 1 490 mètres D-
Temps maximal : 9h
Nombre de coureurs : 2000 maximum
Barrières horaires :
Le Tour (km28) : 12h30 soit 5h30 de course
Ravitaillement de Tré-le-Champ : 13 h 00 soit 6 h de course
Ravitaillement de la Flégère : 14 h 40 soit 7 h 40 de course
Vainqueurs 2012 : Kilian Jornet en 3 h 38’ 24’’ – Maud Mathys 4 h 28’ 17’’  (Tous les 2 records de l’épreuve)
1 point comptant pour l’UTMB®
Bâtons autorisés
Matériel obligatoire : Téléphone portable, réserve d’eau de 0,50 litre minimum, veste imperméable coupe vent, sifflet.
Matériel recommandé en fonction des conditions météo : Bonnet, collant, gants, couverture de survie.

 

Le 35ème Cross du Mont-Blanc

C’est un départ depuis l’aire des parapentes, direction le bois du Bouchet (1 050 mètres), puis remontée progressive de la vallée de Chamonix via les hameaux des Bois et du Lavancher pour atteindre Argentière (1250 mètres).
A l’instar du cross originel, le parcours passe par le Planet (comme les marathoniens) avant d’aller rejoindre le hameau de Tré-le-Champ.
Quelques foulées supplémentaires et l’on est en versant sud. La montée à la Flégère se fait sur le balcon sud et après la traversée de la combe de la Charlanon, une pente un peu plus raide amène à l’arrivée à Planpraz à 2 035 mètres.

Fiche technique du Cross du Mont-Blanc :
Départ : samedi 29 juin, 8 h 30
Distance : 23 Mm
Dénivelés : 1 454 mètres D+, 474 mètres D-
Temps maximal : 5h
Nombre de coureurs : 1500 maximum
Barrières horaires :
Ravitaillement de Tré-le-champ : 11 h soit 3 h 30 de course
Ravitaillement de la Flégère : 12 h 30 soit 4 h 00 de course
Vainqueurs 2012 :  Jonathan Wyatt en 1 h 54’ 42’’ , Stéphanie Duc en 2 h 20’ 16’’

Records à battre : Homme 01 h 54’ 42’’ – par Jonathan Wyatt en 2012 Femme 02 h08’ 23’’ – par Mireia MIRO en 2011
Bâtons interdits
Matériel obligatoire : Téléphone portable, réserve d’eau de 0,50 litre minimum, veste imperméable coupe vent, sifflet.
Matériel recommandé en fonction des conditions météo : Bonnet, collant, gants, couverture de survie.

 

Le Km verticale

Un sprint vertigineux ! Un parcours varié, aérien, mais roulant du moins aux dires des premiers qui courent quasiment tout le temps…
Un tracé 100% montagne dans le plus pur esprit de la discipline.
Au menu, rectiligne et direct : 3,8 Km à effectuer sous la forme d’un contre la montre, 1 000 mètres de dénivellation, avec un départ toutes les 30 secondes, depuis le centre de Chamonix jusqu’à l’arrivée de la télécabine de Planpraz au Brévent par le sentier sous les pylônes.
Si la première partie est en effet roulante, le dernier tiers, comprenant une partie rocheuse engage un peu plus, avec notamment quelques passages aériens équipés d’échelles et de câbles ! A l’arrivée, le coeur hurle, les cuisses brûlent…

Fiche technique Km verticale :
Départ : vendredi 28 juin, 16 h 00
Distance : 3,8 Km
Dénivelés : 1000 mètres D+
Nombre de coureurs : 400 maximum
Vainqueurs 2012 : Kilian Jornet en 36’07’’ – Antonella Confortola en 45’26’’ (Tous les 2 records de l’épreuve)
Bâtons interdits
Matériel recommandé en fonction des conditions météo : Veste imperméable coupe vent, réserve d’eau de 0,50 litre minimum.

 

Le 10 Km du Mont-Blanc

Comme le Mini Cross cette course se déroule sur les pistes de ski de fond dans le bois du Bouchet.

Fiche technique 10 Km :
Départ : samedi 29 juin, 9h00
Dénivelés : 325 mètres D+ / D-
Nombre de coureurs : 1000 maximum
Vainqueurs 2012 : Geoffrey Lafarge en 42’27’’  – Julie Giacomelli en 48’19’’
Ouvert à partir de la catégorie cadet
Bâtons interdits

Le Mini Cross

De 800 mètre à 3 Km selon les catégories, le Mini Cross va permettre aux plus jeunes de participer à cette fête.
L’objectif : faire ses premiers pas en course à pied.
Petits et plus grands, novices ou habitués, rapides ou lents, en famille ou entre copains, il s’agit avant tout de participer !
Et pourquoi pas se découvrir « fan » de course à pied !
L’inscription au Mini Cross est gratuite.

Fiche technique du Mini Cross
De 800 mètres à 3 Km selon les catégories, le Mini Cross va permettre aux plus jeunes de participer
Départ : samedi 29 juin, 11 h 00
Nombre de coureurs : 400 maximum
Ouvert à partir de la catégorie école d’athlétisme (7 ans) à minime (15 ans)

 

A suivre sur CapAndTrail, un récit de la course du Marathon du Mont-Blanc, par un envoyé très spécial :), je serai sur place le dimanche 30 juin 2013

Merci d'avoir lu cet article. 
Pour aller plus loin vous pouvez recevoir gratuitement ma vidéo  
"Comment bien débuter la course à pied "

Dites-moi juste à quelle adresse je dois vous envoyer la vidéo
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les 7 Secrets de la Course à Pied

Recevez gratuitement mon livre "Les 7 Secrets de la Course à Pied"
Vous y découvrirez en autre :

  • Comment bien débuter !
  • Comment ne pas se blesser !
  • Comment progresser !

Les 7 Secrets de la Course à Pied

Recevez gratuitement mon livre "Les 7 Secrets de la Course à Pied"
Vous y découvrirez en autre :

  • Comment bien débuter !
  • Comment ne pas se blesser !
  • Comment progresser !